Pourquoi il est important que les leaders racontent de belles histoires ?

Une vie merveilleuse, créée par Frank Capra, était un échec au box-office après sa sortie. Une histoire maintenant vénérée qui est devenue un classique, inspirant des millions de personnes à traverser des épreuves, était à l’origine un raté financier. Pendant la Seconde Guerre mondiale, Capra a produit une série de films documentaires intitulée « Why We Fight ». Aux États-Unis, des centaines de milliers de soldats suivaient un entraînement pour entrer dans la Seconde Guerre mondiale, mais nombre d’entre eux ne comprenaient pas vraiment ce qui était en jeu. Capra leur a donné la clarté et la détermination dont beaucoup de soldats avaient besoin dans la mesure de ce qu’ils allaient affronter.Le film le plus populaire de cette série s'appelait « Prelude To War ». Franklin Roosevelt estimait que ce film était si important qu'il souhaitait le rendre public. 

Capra a compris une chose que tous les grands leaders comprennent : il existe un lien profond entre la narration, l’inspiration des gens à agir et la connexion profonde avec leur pourquoi (pourquoi ils font ce qu’ils font).

Lorsque les dirigeants racontent les bonnes histoires au bon moment et de la bonne manière, ils aident à clarifier et à résoudre les problèmes des collaborateurs qui les suivent. 

Pourquoi : ne suffit pas

Simon Sinek, dans son livre « Start With Why, » démontre à quel point les leaders inspirent l’action en se connectant au pourquoi de leur auditoire. Les leaders comprennent clairement pourquoi et ne s'en échappent pas.

Mais, il n’était pas suffisant de clarifier votre pourquoi. Pour obtenir des résultats significatifs dans entreprises, votre audience doit être inspirée.  Mais devenir un conteur puissant et efficace n’est pas simple.

Pour cela, 3 choses à maîtriser

Quand raconter une histoire ?

La plupart du temps, les salariés n’ont ni besoin ni envie d’histoires. Celles-ci peuvent devenir une distraction et même perturber un environnement de travail.

Pour développer votre leadership, le premier principe consiste à savoir quand raconter une histoire. Les histoires sont plus efficaces dans les grands moments où quelque chose d'important est en jeu.

Les meilleurs leaders ont la capacité de reconnaître les grands moments. Ils réservent leurs histoires pour ces temps afin d'avoir le plus grand impact.

Quelle histoire raconter ?

Les leaders efficaces savent également quelle histoire raconter pour correspondre à un moment donné. Les meilleures histoires s'appliquent à une situation donnée mais créent la surprise et le sentiment de sortir du contexte lorsque vous commencez la narration mais à l’issue de votre présentation vous avez atteint votre objectif par la surprise de votre conclusion.  

Comment le dire avec le plus grand impact ?

Les meilleurs conteurs ont un certain style - les écrivains appellent cela "la voix". Je crois que c'est une description appropriée, car les histoires sont une expérience auditive. Les auditeurs ont besoin de ressentir quelque chose pour que l'histoire ait un impact sur eux.

C'est pourquoi les grands leaders pratiquent leur narration. Ils apprennent à contrôler la hauteur, le tempo, les pauses pour obtenir un effet dramatique et d'autres éléments de la bonne expression verbale. Mais ils apprennent également à engager leur auditoire dans une communication non verbale, telle que la posture du corps, les mouvements des mains, le contact visuel et l'expression du visage.

Plus important encore, les communicants suivent une bonne structure narrative - début, milieu et fin - peu importe le temps dont ils disposent pour parler. C’est exactement la même histoire mais elle est adaptée au temps disponible.

Les dirigeants doivent inciter leurs salariés à agir et à le faire avec détermination, même lorsque ce n'est pas toujours facile. Lorsque les récits, l'inspiration et la clarté du pourquoi se rencontrent, de grandes choses se produisent..